Auteur : Marie Bernadette Dupuy 

Pages : Tome 1 : 764 / Tome 2 : 797 / Tome 3 : 537 

Edition : France loisirs 

Genre : roman 

Résumé : 1878. Angélina, une jolie rousse aux yeux violets, n'a qu'une ambition depuis qu'elle est petite : devenir sage-femme comme sa mère, récemment décédée. Originaire de Saint-Lizier, une ancienne cité fortifiée sise au pied des Pyrénées, la jeune fille de cordonnier doit d'abord accoucher en secret de l'enfant qu'elle a conçu avec son premier amant.

Mon avis : Cette trilogie m'a était offerte par ma grand mére paternelle (qui adore egalement lire) pour mon anniversaire. Elle meme ayant deja lu le 1er tome de cette saga l'a adoré et donc c'est dis que ca pouvait me plaire. J'avoue avoir peiné au debut, les 60 premiére pages, avec le style de l'écriture, la facon de parler des personnages ; en 1878 ils ne parlent pas comme nous on s'exprime en 2017. Puis apres les 60 pages passées je m'y suis faite et donc j'ai reussi à m'interresser à l'histoire de tous ces personnages haut en couleur, avec chacun leur petit caractére, leurs conviction, leurs malheurs et leur bonheur. 

Les paysages décrit sont magnifique, ca donne envi de partir a la montagne, de voir ce beau ciel bleu, ces forets humides au couleur de l'automne, la cité de Saint Lizier... On voyage vraiment en meme temps que les personnages. De toute facon, une fois qu'on est rentré dans l'histoire c'est impossible de le lacher des qu'on a 5min on a envi de prendre le livre et de rejoindre cette belle troupe de personnages attachants. Dans cette trilogie, méme les "méchants" ( ba oui il faut bien des mechants dans toute histoire) on les prend en pitié et on peux comprendre pourquoi ils agissent ainsi. 

En parlant des personnages, je crois que cest bien la 1ere fois que tous les personnages me plaisent (d'habitude on a toujours un personnage ou 2 qui nous enervent mais la nan, comme je le dis un peu plus haut meme les mechants comme Léonore, sa servante Nicole? Honoré Lesage et Guilhem sont attachants d'une certaine facon. J'ai plus que adoré et admiré le personnage d'Angélina qui a ses convictions et qui n'hesite pas a les proclamer tout haut alors que nous sommes a une epoque ou la femme est mise a l'ecart. Elle est courageuse, téméraire, on la sent passionnée dans son metier, douce et appaisante egalement, pleine d'amour pour sa famille, son fils, son mari, ses ami, elle est egalement généreuse (elle n'hesite pas a offrir le gite et le couvert a des personnes inconnues). Angélina s'est le genre de fille qu'on aime ou qu'on deteste. Et Luigi, son mari, mon dieux mais quel amour il lui voue on reve toutes de cet amour qui peux affronter toutes les tempétes. Comme Angélina on le sent passionnéé dans sa vie de baladin et musicien, il est tres sensible a la detresse d'autrui. Et l'oncle Jean d'Angélina m'a beaucoup plu il m'a fais penser a un gros nounours tout tendre et pret a defendre sa niéce compte que compte une loyauté sans faille et un libre penseur. Et Rosette, cette petite si courageuse qui a vécu des choses horribles on a qu'une envie la prendre dans nos bras et la cajoler, l'amitié entre Angélina, Rosette et Luigi est juste belle; il y a pas d'autre mot. Et puis, il y a aussi Gersande, Octavie, le petit Henri si drole et mignon et futé, Germaine et le pére d'Angélina .... Tellement de personnages à decouvrir et a adoré ... 

Le langage famillier des personnages et leurs expressions m'ont bien fais rire avec leur fameux "foc del cel"; ca améne une certaine familiarité, une intimité au recit. 

Tout le long de ces 3 tomes, on vibre clairement avec tous les personnages. L'autrice reussit a nous captiver par sa plume et nous fait ressentir toutes les emotions de ses personnages. On est tremblant d'enervement en méme temps qu'eux, on est triste, emue, joyeux, on souffre avec eux, on s'inquiéte, on s'impatiente, on s'indigne en meme temps qu'eux... 

20171019_175934

En conclusion, vous l'aurez j'ai littéralement adoré cet saga (je suis heureuse d'avoir forcer les 60 pages sinon j'aurais raté quelque chose) qui a mon sens va vraiment crescendo au niveau de la trame. L'autrice n'a pas eu peur de prendre son temps dans le recit de son histoire , d'ailleurs l'epaisseur des bouquins parle d'elle meme,mais n'ayer pas peur de cette epaisseur car croyez moi on passe tellement un super bon moment qu'on ne voit defiler les pages. Le seul petit point negatif a mon gout serais sur le dernier tome qui m'a paru trainer un peu en longeur a la moitié du livre et qui une fois "l'action" arrivée s'est vite déroulé j'aurais aimer avoir plus de details, j'aurais aimer avoir quelques pages de plus sur la nouvelle vie d'Angélina et sa famille dans le chateau en Lozére. Et en plus, je trouve les couvertures magnifiques.